• Beaucoup de belles choses, en ce moment dans ma vie ...

    Et ma tendance "spontanée", est de pousser pour que cela aille encore plus loin, que cela soit encore mieux, que cela réponde mieux à mes attentes, d'être compris, de partager, de recevoir de la reconnaissance, de l'amour, de l'affection ... Et donc je cherche, je me mets la pression, ce qui serait à faire, comment faire, comment dire, etc.

    Et j'ai de la tendresse pour ce "Roland qui veut/attend toujours plus", il a tellement manqué ... Mais justement : parce qu'ainsi il se focalise sur "ce qui manque", il ne peut plus voir ce que déjà, il a reçu, ce que déjà il reçoit !

    Alors Roland : Regarde et vois ! Remercie pour tous ces échanges, ces partages, pour cette vie que tu reçois, déjà si riche, si pleine !

    Tout est bien ! Gratitude !

    Et nul doute que ta coupe va se remplir bien d'avantage, par les mystères, et les voies étranges de la "Providence Divine", de l'énergie d'Amour qui habite toute chose, tout être ...

    Chaleureusement à tous ... <3


    votre commentaire
  • La marche,et son rythme, un magnifique coucher de soleil, qui se dévoile soudainement, en même temps que le vent qui porte et emporte fermement, le tout sur cette musique "planante" :

    Cool !


    votre commentaire
  • Les prises de conscience liées à ce difficile échange avec M. (sur "Communication non violente OSBD" groupe Facebook fermé), se sont succédées.

    C'est étonnant comment une situation actuelle, peut nous renvoyer à des situations passées, et nous permettre de les voir et de les vivre sous un angle totalement différent.

    En l’occurrence, les prises de position successives de M., m'ont renvoyé aux comportements "défaillants" de ma mère à mon égard, à la souffrance, à la colère et à la tristesse que j'ai éprouvé alors, toujours présentes, liées à l'absence de compréhension et d'empathie de ma mère à mon égard, à l'impossibilité d'un authentique échange avec elle et avec mon père ...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Une personne basculera dans le rôle de "sauveur" quel que soit l'outil thérapeutique, si sa psychologie l'y entraîne ...

    Le "sauveur" est celui qui combat la souffrance de l'autre, parce qu'elle réveille la sienne propre.

    L'aidant, est en empathie avec la personne en difficulté, mais la confiance qu'il a, en lui-même, en l'amour et en la vie, la force de compassion active en lui, la conscience qu'il a de ses propres failles et le chemin qu'il a fait pour en guérir, lui permettent d'aider l'autre, de l'accompagner vers la réponse à son besoin, et non de vouloir supprimer sa souffrance.

    Une phrase des "Dialogues avec l'ange" :

    "Ne lutte pas contre les ténèbres, allume la lumière." !


    2 commentaires
  • Conversations avec Dieu, Neale Donald Walsch. Réflexion autour de la notion de "jugement", en lien avec la CNV.

    Un jugement est toujours porté en fonction d'un système de valeur et de référence, c'est à dire : en fonction de "ce qui est bien" ou de "ce qui est mal" pour nous, et d'une évaluation particulière, personnelle et non-objective de la situation, qui dépend du cadre interprétatif dans lequel nous l'avons placée, consciemment ou non.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Une expérience forte vécue le 28/04/2016.:

    Rencontre avec une autre personne, dans un espace de profonde confiance et authenticité, de résonances multiples au cœur de notre humanité, de profondeur et de délicatesse infinies, un magnifique voyage de conscience ...

    Cette rencontre m'ouvre aussi à un possible nouveau pour moi, celui d'être pour certaines personnes, un accompagnant dans l'exploration de leur intériorité, et cela, grâce et avec, le chemin que j'ai fait avec mes fragilités, mes blessures, et le voyage que j'ai vécu pour en guérir ...

    Gratitude !


    votre commentaire
  • Pour moi, cette phrase exprime, en quelque sorte, l'essence de toutes les démarches spirituelles de notre humanité (affirmation bien prétentieuse, mais que j'assume en reconnaissant mon infinie petitesse devant l'immensité qu'est "l'humanité" et le mystère contenu dans "spiritualité" !).

    Si j'ai bien compris un des aspects du message d'Isabelle Padovani, la CNV nous aide à prendre conscience de l'illusion de notre séparation d'avec l'autre, et nous permet de nous relier à lui en tant que personne et individualité, et, au-delà, à nous relier à notre profondeur commune, ce qui est un dépassement de l'illusion de séparation d'avec l'autre, d'avec les autres, et d'avec l'humanité ... et peut-être au-delà !

    Chaleureusement ! ;)

    Lien d'origine.


    votre commentaire
  • Beaucoup de nos élans sont portés par l'amour, par le désir de faire bien, de contribuer, pour soi-même et les autres, à un monde meilleur ...

    Pour autant, leurs mises en œuvre concrètes, le "comment faire ?", et le "par quel bout commencer ?" nous échappent souvent ...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je reviens sur l'importance de la formulation ... Quand il s’agit d'un "merci", il me semble que tout le monde sait à quels sentiments cela renvoie ...

    Mais dés que l'on sort de l'expression de sentiments ou de convictions qui sont communes à tous, effectivement la formulation a de l'importance. Un exemple :
    1 - "Ton propos me fait réagir"
    2 - "Je suis stimulé par ton propos"
    et en référence au vocabulaire de M Rosenberg dans son livre "Les mots sont des fenêtres, ..." :
    3 - "Ton propos a été le ***déclencheur*** de la réaction émotionnelle difficile et désagréable que j'éprouve, et il a stimulé ***la cause, en moi***, de cette réaction".

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le "zébre" (ou surdoué, ou HQI) perçoit et comprend certaines choses instantanément, de manière intuitive et globale (intelligence différente, pensées en arborescence, hypersensibilité, empathie,exigences éthiques élevées ... mêlées, plus réactions émotionnelles puissantes, et autres éléments "zèbres"), alors que l'autre (non-zèbre), ou les autres, restent dans une perception linéaire et verbale limitée, en particulier par les habitudes de pensées, et des réactions émotionnelles automatiques, sans avoir conscience de ces limites/limitations.

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires