• Dans le même ordre d'énergie que les "Dialogues avec l'ange", ce témoignage bouleversant, dont voici une présentation :

    Etty Hillesum est juive. A 27 ans, en 1941, elle commence son journal intime. A travers lui, on observe et on découvre l'évolution spirituelle et psychologique d'une jeune femme de son temps. Elle y témoigne de ses réflexions, expériences intérieures, et de son effort pour se connaître elle-même, pour comprendre sa relation au monde, aux autres, ses amis, sa famille, et à Spier, l'homme qu'elle aime, psychanalyste et disciple de Jung, alors même que les lois anti-juives détruisent progressivement toute liberté et sécurité liée à une vie sociale normale. Elle finit par atteindre une liberté intérieure et une puissance d'amour incroyable, au cœur de la déportation, alors que sa famille et elle-même sont dans un camp de transit, avant de partir pour Auschwitz, le 7 Septembre 1943 ...

    Humain, magnifique, bouleversant ...

    Merci Etty, petite (par affection !) et grande (par respect) sœur d'âme ... :)

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Je m'aperçois que je n'ai rien mis sur ce livre qui véhicule une énergie et un enseignement fantastique et profond et qui m'accompagne depuis des décennies ! Un livre d'une puissance rare ... Pas d'auteur, et pour cause ...

    Hongrie, Juin 1943, à la veille de l'invasion allemande en Hongrie, et de la mise en œuvre de la déportation des juifs, qui fera disparaître trois d'entre eux, Hanna, Gitta, Lily et Joseph, quatre amis, se retrouvent dans un petit village à l'écart de la grande ville, pour travailler à leur atelier de graphisme et de décoration, et pour partager leurs questionnements sur le sens de la vie, dont ils pressentent bien qu'elle pourrait évoluer de façon cataclysmique ... Cet enseignement durera 17 mois. Seule Gitta survivra, et finira par transmettre au monde cet extraordinaire message d'espérance et de Lumière ...

    Voilà comment commence le livre, et l'enseignement de l'ange, c'est Gitta qui s'exprime :

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Livre témoignage, fort et puissant.

    La relation entre François Mitterrand et Marie de Hennezel, psychologue qui a fortement marqué, en France, le développement des soins palliatifs. Pendant douze ans, jusqu'à sa mort, elle a rencontré cet homme et a échangé avec lui, à sa demande, sur la vie, la mort, la nature de l'esprit, l'accompagnement des personnes en fin de vie, les questions métaphysiques et spirituelles ...

    Que l'on soit critique ou non, sur cet homme, son parcours politique, ses choix personnels, ce qui est dévoilé ici, donne une épaisseur et une profondeur humaine puissantes et pleines de vie, à ce personnage, bien loin de la cacophonie et des stratégies politiciennes, dont il était sans doute familier, mais qui ne le résumaient pas.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Beaucoup aimé la rencontre entre une nana, pro de la vente et athée, et son ami prêtre, qu'elle veut aider à retrouver la joie de vivre dans son église et avec sa foi. Chemin faisant, elle découvre un sens plus profond aux enseignements du Christ, (délibérément ?) occulté par la manière dont l’Église les présente, en les reliant à d'autres spiritualités ou pratiques de développement personnel ... Elle découvre et comprend mieux sa propre dimension spirituelle, tout en amenant aussi son ami, à approfondir sa foi, sa joie, et sa vie spirituelle ...

    Des éclairages originaux et intéressants sur certaines points importants du chemin spirituel ... !

    Merci M Gounelle !

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Vraiment chouette pour ceux qui s'intéressent à leurs rêves ...

    Pas de "recette" style : tel symbole veut dire telle chose ... Non, des exemples concrets avec la manière dont  le rêve résonne avec la vie du rêveur ...

    D'après Mr Nathan les rêves sont des recherches perpétuelles, faites par notre inconscient, qui sondent, explorent l'a-venir, les possibles, les questions, les mal-êtres du présent et du passé, en vu de les résoudre, d'amener une nouvelle évolution, d'ouvrir des portes là où il y a impasse, fermeture, impuissance ...

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • La vie est belle, sereine, pleine d'amour et de confiance.

    Je vais bientôt quitter ce groupe : je refuse de cautionner, par ma présence et ma participation, certains déséquilibres, certaines inconsciences, certaines prétentions, certains aveuglements ... Le prix à payer pour ces déséquilibres, par les personnes concernées, sera bien plus élevé que quelques critiques, et secousses émotionnelles. C'est vraiment dommage pour elles, qu'elles ne veuillent pas entendre le message ... Mais c'est leur vie, c'est leur choix : elles ont, et auront la force d'assumer les conséquences de ce choix ! ;)

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Combien de fois la beauté du ciel, du monde, d'une musique m'ont déchiré l'âme ? ...

    Parce que je portais cette sale impression, en moi, de ne pas y participer, d'en être étranger et exclus pour toujours, perclus dans une immense tristesse, une nostalgie sans fin ...

    Cette tristesse n'avait pas à voir avec la beauté du monde, dont je prends conscience, jour après jour, que j'en fais partie, mais avec l'immense solitude et le désespoir que m'ont fait ressentir des relations humaines "normales" et pourtant délétères et critiques à l'égard de ma manière particulière, riche et belle, mais hors des émotions et compréhensions communes, d’appréhender le monde ....

    Chaleureusement ...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • A une personne qui témoigne d'un moment de grâce sur Facebook, une expérience de "Observer sans juger" qui l'a faite sortir des tensions émotionnelles ordinaires, qui lui permet de donner quelques conseils aux autres ... en réponse à sa phrase :

    "Quand on est dans cet état on accueillir tout avec joie et compassion le portable la misère l ambulance. .."

    Oui ... Et puis tout doucement on quitte cet état, on redevient "normal", avec nos attentes, nos manques ... Alors on vient sur Facebook, raconter cet état extraordinaire et pourtant si simple que l'on a vécu, pour partager cette élévation, se donner aussi un peu d'importance, manifester son besoin de reconnaissance, proposer aux autres, pour les aider, pour les faire rêver de cet état, une petite formule qui est comme une clef ... Et qui pourtant, ne fonctionne que si la vie le veut bien, qu'à la suite d'un chemin, d'un travail, et dont la venue, malgré tout, ne dépend pas du pouvoir de notre volonté ... Pas de recette magique pour qu'il se produise, car, au fond, il est en nous, sans que nous le sachions ... Et dans cet "état", nul besoin de paraître, d'avoir raison, il se suffit à lui-même ... C'est un chemin sans chemin, une réalisation dont on parle, quand on ne l'a pas pleinement vécu ! ... Merci de votre partage ! ;)

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Beaucoup de belles choses, en ce moment dans ma vie ...

    Et ma tendance "spontanée", est de pousser pour que cela aille encore plus loin, que cela soit encore mieux, que cela réponde mieux à mes attentes, d'être compris, de partager, de recevoir de la reconnaissance, de l'amour, de l'affection ... Et donc je cherche, je me mets la pression, ce qui serait à faire, comment faire, comment dire, etc.

    Et j'ai de la tendresse pour ce "Roland qui veut/attend toujours plus", il a tellement manqué ... Mais justement : parce qu'ainsi il se focalise sur "ce qui manque", il ne peut plus voir ce que déjà, il a reçu, ce que déjà il reçoit !

    Alors Roland : Regarde et vois ! Remercie pour tous ces échanges, ces partages, pour cette vie que tu reçois, déjà si riche, si pleine !

    Tout est bien ! Gratitude !

    Et nul doute que ta coupe va se remplir bien d'avantage, par les mystères, et les voies étranges de la "Providence Divine", de l'énergie d'Amour qui habite toute chose, tout être ...

    Chaleureusement à tous ... <3

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • La marche,et son rythme, un magnifique coucher de soleil, qui se dévoile soudainement, en même temps que le vent qui porte et emporte fermement, le tout sur cette musique "planante" :

    Cool !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Les prises de conscience liées à ce difficile échange avec M. (sur "Communication non violente OSBD" groupe Facebook fermé), se sont succédées.

    C'est étonnant comment une situation actuelle, peut nous renvoyer à des situations passées, et nous permettre de les voir et de les vivre sous un angle totalement différent.

    En l’occurrence, les prises de position successives de M., m'ont renvoyé aux comportements "défaillants" de ma mère à mon égard, à la souffrance, à la colère et à la tristesse que j'ai éprouvé alors, toujours présentes, liées à l'absence de compréhension et d'empathie de ma mère à mon égard, à l'impossibilité d'un authentique échange avec elle et avec mon père ...

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Une personne basculera dans le rôle de "sauveur" quel que soit l'outil thérapeutique, si sa psychologie l'y entraîne ...

    Le "sauveur" est celui qui combat la souffrance de l'autre, parce qu'elle réveille la sienne propre.

    L'aidant, est en empathie avec la personne en difficulté, mais la confiance qu'il a, en lui-même, en l'amour et en la vie, la force de compassion active en lui, la conscience qu'il a de ses propres failles et le chemin qu'il a fait pour en guérir, lui permettent d'aider l'autre, de l'accompagner vers la réponse à son besoin, et non de vouloir supprimer sa souffrance.

    Une phrase des "Dialogues avec l'ange" :

    "Ne lutte pas contre les ténèbres, allume la lumière." !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    2 commentaires
  • Conversations avec Dieu, Neale Donald Walsch. Réflexion autour de la notion de "jugement", en lien avec la CNV.

    Un jugement est toujours porté en fonction d'un système de valeur et de référence, c'est à dire : en fonction de "ce qui est bien" ou de "ce qui est mal" pour nous, et d'une évaluation particulière, personnelle et non-objective de la situation, qui dépend du cadre interprétatif dans lequel nous l'avons placée, consciemment ou non.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Une expérience forte vécue le 28/04/2016.:

    Rencontre avec une autre personne, dans un espace de profonde confiance et authenticité, de résonances multiples au cœur de notre humanité, de profondeur et de délicatesse infinies, un magnifique voyage de conscience ...

    Cette rencontre m'ouvre aussi à un possible nouveau pour moi, celui d'être pour certaines personnes, un accompagnant dans l'exploration de leur intériorité, et cela, grâce et avec, le chemin que j'ai fait avec mes fragilités, mes blessures, et le voyage que j'ai vécu pour en guérir ...

    Gratitude !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour moi, cette phrase exprime, en quelque sorte, l'essence de toutes les démarches spirituelles de notre humanité (affirmation bien prétentieuse, mais que j'assume en reconnaissant mon infinie petitesse devant l'immensité qu'est "l'humanité" et le mystère contenu dans "spiritualité" !).

    Si j'ai bien compris un des aspects du message d'Isabelle Padovani, la CNV nous aide à prendre conscience de l'illusion de notre séparation d'avec l'autre, et nous permet de nous relier à lui en tant que personne et individualité, et, au-delà, à nous relier à notre profondeur commune, ce qui est un dépassement de l'illusion de séparation d'avec l'autre, d'avec les autres, et d'avec l'humanité ... et peut-être au-delà !

    Chaleureusement ! ;)

    Lien d'origine.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Beaucoup de nos élans sont portés par l'amour, par le désir de faire bien, de contribuer, pour soi-même et les autres, à un monde meilleur ...

    Pour autant, leurs mises en œuvre concrètes, le "comment faire ?", et le "par quel bout commencer ?" nous échappent souvent ...

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Je reviens sur l'importance de la formulation ... Quand il s’agit d'un "merci", il me semble que tout le monde sait à quels sentiments cela renvoie ...

    Mais dés que l'on sort de l'expression de sentiments ou de convictions qui sont communes à tous, effectivement la formulation a de l'importance. Un exemple :
    1 - "Ton propos me fait réagir"
    2 - "Je suis stimulé par ton propos"
    et en référence au vocabulaire de M Rosenberg dans son livre "Les mots sont des fenêtres, ..." :
    3 - "Ton propos a été le ***déclencheur*** de la réaction émotionnelle difficile et désagréable que j'éprouve, et il a stimulé ***la cause, en moi***, de cette réaction".

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Le "zébre" (ou surdoué, ou HQI) perçoit et comprend certaines choses instantanément, de manière intuitive et globale (intelligence différente, pensées en arborescence, hypersensibilité, empathie,exigences éthiques élevées ... mêlées, plus réactions émotionnelles puissantes, et autres éléments "zèbres"), alors que l'autre (non-zèbre), ou les autres, restent dans une perception linéaire et verbale limitée, en particulier par les habitudes de pensées, et des réactions émotionnelles automatiques, sans avoir conscience de ces limites/limitations.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Je reviens ici à la suite du vécu dont j'ai témoigné précédemment (dans l'article "CNV, ... de M Rosenberg", avant le précédent), celui de l'enfant qui aurait TELLEMENT aimé être compris par ses parents, et qui se sentait triste et coupable.
    Depuis la veille après-midi, j'avais un peu mal à le tête, et la discussion de la soirée dans le groupe, n'y a rien changé, j'ai mal dormi cette nuit sans comprendre pourquoi.
    C'est dans ma méditation du matin que les choses se sont éclairées :

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour illustrer cette petite phrase, proposée comme thème dans le groupe CNV OSBD (Communication Non-Violente)(il faut être inscrit dans le groupe pour y avoir accès), sur FB, voilà une situation récente, vécue avec une collègue de travail.

    Malgré nos différences, il y a une bonne confiance entre elle et moi, et ce n'est pas la première fois que nous avons des conversations où je lui apporte mon écoute et un certain apaisement. Mais là, et en grande partie grâce à ce que j'ai appris ces derniers temps dans ce groupe, cela a atteint une profondeur que je considère comme exceptionnelle.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires