• Méditation de la bienveillance. Tenterez vous l'expérience ? ;-)

    suite de l'article précédent.

    Le terme de "méditation", renvoie couramment, en France, au fait de réfléchir en profondeur sur une question donnée.
    Le sens du mot s'est enrichi, avec l'arrivée en occident des pratiques psycho-corporelles orientales et asiatiques, issues très souvent, du bouddhisme. Dans cette optique le mot signifie et désigne tout un ensemble de pratiques psycho-corporelles. La plus simple et fondamentale étant de simplement rester simplement assis, immobile, en observant (en restant témoin de) son souffle, et en revenant à cette attention au souffle, chaque fois que l'esprit s'en éloigne.

    Ces pratiques ont été mises en œuvre et étudiées pendant des centaines ou des milliers d'années dans ces cultures. Elles en ont une certaine maîtrise et compétence ! Mais en tant que "technique", ces pratiques n'appartiennent en propre à aucune culture, tradition, ou ère géographique !

    Je reviens parler de la méditation de la bienveillance. La technique est simple et n'a rien d'ésotérique ni d'inaccessible :
    Imaginons un enfant heureux et joyeux qui vient vers nous, plein de confiance et d'affection, ou une personne pour qui nous avons beaucoup d'affection et de sympathie. Et ressentons, immergeons nous un moment, dans le sentiment d'amour, de tendresse, de confiance, de bienveillance que nous ressentons pour cette personne. Puis étendons maintenant ces pensées et ce sentiment à d'autres personnes que nous connaissons moins, qui comme cette personne qui nous est proche, ont le même désir d'échapper à la souffrance et d'être heureuses ... Après un moment, étendons cette bienveillance à tous les êtres sensibles, dans un amour illimité ...
    Si nous perdons le fil de cet exercice, revenons simplement au point où nous l'avons laissé. Si nous perdons le sentiment d'amour et de bienveillance, revenons à la personne qui nous est chère, puis étendons à nouveau, progressivement cette bienveillance à tous les êtres ...

    La plupart des gens sont capables de faire cette expérience !
    Mais, et je vous propose de faire l'expérience, si tous les jours pendant 15 jours, vous faites cette exercice 3 fois 10 mn tous les jours, cela suffira, selon moi, pour amener un certains mieux-être et des prises de conscience très intéressantes et constructives sur votre fonctionnement personnel, et quelques évolutions minuscules certes, mais positives et favorables dans certaines situations de votre vie !

    J'y reviens parce que, pour moi, et pour d'autres, cette pratique complète et améliore, pour les occidentaux que nous sommes, l'efficacité d'une méditation purement "observatrice" (je pense que si cela m'avait été enseigné au moment où j'éprouvais tant de difficulté à méditer de manière "classique", je n'aurai pas renoncé, et je me serai guéri bien plus tôt d'un mal-être profond).
    Si donc vous avez du mal avec une méditation style "pleine conscience", modifiée votre pratique en y introduisant celle-ci, cela devrait, selon moi, vous aider ! (pour différentes raisons que je ne détaille pas ici, et que certains, s'ils se lancent dans l'aventure, pourront découvrir !).

    Mais tout cela n'est que le fruit de mon expérience personnelle, et de quelques lectures (Mathieu Ricard, "Plaidoyer pour l'altruisme" en particulier), mises en application, validées aussi, par quelques expériences scientifiques ... .

    A chacun son chemin ... vers le bonheur !

    « Méditation de la pleine conscience, méditation de la compassion.Le jeu des polarités : lumière et ombre, conscience et inconscient, bien et mal ... »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :