• Travailler avec le lien corps-esprit.

    Je vais essayer d'être aussi clair et concret que possible, dans la vision et la compréhension que j'ai du lien corps-esprit, appuyé aussi sur mon expérience.

    J'admets tout à fait qu'il puisse y avoir un problème physique ... et aussi que vous avez déjà abordé la question sous (presque) tous les angles !

    Mais, le corps est, pour moi, le reflet de la dimension spirituelle de la personne. Tous les aspects de notre fonctionnement corporel, sont, pour moi, en lien avec de modes de penser, et d'être et de réagir au plan émotionnel ... que l'on en soit conscient ou non. Donc, dans vos tensions, vos douleurs, vos mal-êtres, physique et psy, il y a des choses à comprendre et sentir.

    Ex : OK, vous avez une pathologie physique ... mais qu'est ce qui fait que pendant,15 jours vous avez des vertiges ? Vertiges : perte de repères et de stabilité personnels ... une situation extérieure a bousculé votre équilibre émotionnel, votre conception des choses. Une personne n'ayant pas votre pathologie n'aurait pas réagi avec une telle ampleur, ni de cette manière là, mais aurait eu des difficultés aussi ...
    Un jour, vous êtes pliée en deux par une douleur au ventre ... peut être que moi, qui suis aussi assez réactif et hypersensible, j'aurai aussi eu très mal, avec une brutale diarrhée ! Comment, pourquoi, sur quelle fragilité, déséquilibre, mauvaise compréhension de la situation, de ma place dans le monde, de mes relations aux autres, tape cette situation ? Cela a du sens, pathologie physique sous-jacente ou non.
    Les tensions dans la nuque : difficultés, conflits entre le mental, la pensée, et le cœur, les émotions. La tête va dans une direction, qui ne correspond pas à celle du cœur, ou la tête, la pensée, tente de contrôler les émotions, sans les comprendre et entendre leur message ... Oui, votre pathologie, en ajoute une couche ... mais moi aussi, il m'arrive que ma nuque "coince" !

    Pour moi, le corps est un messager, au même titre qu'une vision, une coïncidence, et ce qui le traverse, sensations, états, bien ou mal-être, nous devons l'écouter, le ressentir ...

    Quelques exemples personnels :
    Un jeudi soir, sous pression au boulot, je commence à vomir, mal de tête, écœurement ... Jusqu'au dimanche dans la nuit, toutes les trois quatre heures, cela se reproduit ... J'essaye de comprendre et sentir, les émotions, la situation, les pensées en rapport avec ce vécu. Le lundi fin de nuit, bing, prise de conscience (je ne sais plus laquelle !), immédiatement, le vomissement et le mal-être s'arrête. Le lundi matin, je vais voir mon médecin, pour demander quelques jours de repos (sans manger, ni vraiment dormir pendant 3 jours ... !) ... il me donne des bricoles, que je ne prendrai pas, je savais que c'était terminé !

    Il m'arrive, comme chacun d'avoir des douleurs corporelles, ou des maladies diverses ... je ne prends jamais de médicaments. La manière dont j'aborde les choses : je me mets à l'écoute du corps, de la zone douloureuse, de la maladie. J'essaye de ressentir d'où vient le mal-être, le déséquilibre ... Par la conscience et l'attention, je piste ce qui aggrave, ce qui soulage mon état ...
    Pendant des années, par exemple, j'ai souffert de diarrhée fréquentes, de petits troubles cutanés, ... Cela m'a conduit à prendre conscience d'énormément de chose, d'erreurs dans mon attitude face à la vie, face aux autres, de croyances erronées, etc ... Aujourd'hui, tout est presque réglé ... Bien sûr cela peut re-chuter, mais en général cela se règle rapidement ... car c'est toute ma vie, intérieure, qui en a été changée en profondeur ...

    Pour moi, ce qui peut vous aider :

    Développer la conscience et l'écoute du corps, pour finir par ressentir la source de tes déséquilibres et des aggravations de ton état ... Et modifier ta manière d'être en conséquence ... Vous êtes plus fragile que la plupart des gens, en conséquence, il faut acquérir une bien plus grande conscience et intelligence de vous-même, pour mieux/bien vivre ...

    Prendre conscience, en lien avec cette conscience, de votre manière de fonctionner, au plan psychologique, de votre réactivité, de votre hypersensibilité ... en acquérir une certaine maîtrise ...

    Acquérir une paix intérieure, une confiance plus sereine dans la vie ...

    Aller plus en profondeur dans la connaissance et l'expérience de vous-même, cela te permettra peut-être de comprendre, découvrir et maîtriser les racines de votre déséquilibre physiologique ...

    Concrètement, pratique du "scan corporel" (Google ! avec "mp3", et éventuellement "méditation pleine conscience"). Développement de l'attention au corps. Travail sur la conscience de l'équilibre, sur la meilleure manière de se tenir, sur l'état des lieux actuel, et entraînement pour l'améliorer.

    Vous l'avez compris, pour moi, quelque soit ce qui se passe au plan physique, il y a du psy/spi derrière, c'est "obligé" ... Après, si pour vous ce que j'écris n'a pas de sens ... tant pis !

    Comme kiné, je connais bien la proprioception, l'équilibre, je connais aussi aussi les bases d'une bonne posture, d'une bonne attitude, d'une bonne mobilité ... J'en connais un rayon, plus que la plupart de mes collègues, surtout dans une perspective globale, psycho-corporelle, c'est la seule, pour moi, qui a vraiment du sens ...

    Je ne veux pas vous convaincre. Je te dis ce qu'il en est pour moi, ma conception des choses ...
    La perspective dans laquelle je travaille, aussi bien au plan physique que psychologique ...

    Après, vous faîtes ce que vous voulez ! Mais je reste amicalement à votre écoute. Cordialement. Roland.

    PS. Voir aussi l'article précédent Guérison par la conscience ... comme illustration de ce qui peut se passer.

    « Guérison, par la conscience et l'ouverture à "ce qui est" ... La méditation, ... et sa mise en pratique ! Récapitulatif. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :