• Soin, accompagnement, énergie, induction d'EMC

    C’était la dernière séance d’une série de dix. Assez rapidement le problème d’épaule douloureuse s’était résolu, travail sur les tensions musculaires, les sensations et induction d’un état de relaxation, ajoutés à la prise en compte et la compréhension d’éléments de stress, à l’origine de ses tensions et de sa douleur …

    Au fil des séances, nous étions donc passés à un travail de détente neuromusculaire et énergétique de tout le corps …

    Dans cette dernière séance, la détente musculaire était venue très vite, et j’étais tout de suite passé au travail sur les énergies et les chakras …

    Je « sens » les énergie avec mes mains, et j’en ai aussi une perception intérieure, un senti, mais je ne les vois pas à proprement parlé. Et en fonction, de ce que je ressens, je place mes mains, ou fais des mouvements, que réclament les sensations que je perçois, et la compréhension/perception que j’en ai. Il y a les chakras, mais aussi les « corps énergétiques » : le plus proche s’étend jusque quelques centimètres au-delà du corps, certains l’appellent sans doute le corps « éthérique ». Il y en a un autre, plus large, dont la surface est à environ cinquante centimètre du corps, c’est sans doute celui que l’on appelle « l’aura », et qui est l’expression, me semble-t-il, du champ émotionnel de la personne.

    Et travaillant avec cette personne, posée très calmement sur la table de travail, silencieux tous les deux, c’est comme ci j’avais d’abord, contribué à équilibrer les chakras, puis j’avais du m’éloigner, et ne travailler plus que sur l’aura. Il n’y avait pas de parole, un calme profond régnait dans la pièce. Et j’ai senti comme si la personne présente, l’espace qui était le sien, avait besoin d’être encore plus vaste. Toujours dans la sensation, j’ai du m’éloigner à deux mètres d’elle. C’était étrange, ce qui se passait, c’est un peu comme si elle était entourée d’un cocon d’énergie et de calme. C’était comme un troisième corps-énergie, que je sentais relié à une dimension plus subtile que celle des émotions, un espace intérieur inaltérable, pure énergie, évidence, réalité, principe d’être et d’existence. Nous sommes restés un moment comme cela, et puis je me suis rapproché doucement, cet espace c’était révélé, mais il fallait reprendre la vie quotidienne, ramener la conscience à son champ d’expérience ordinaire … Le visage de cette femme, à la fin de cette séance, avait rajeuni de dix ans ! Et elle sentait un état de bien être et de sérénité incroyable …

    Il nous faut parfois, pour découvrir certains niveaux d'être, un accompagnement, une simple présence ... !

    « Chemin de mon âme !Être soi ? Un voyage, un chemin, épreuves et ressources. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :