• Lien corps-esprit (1). Toucher relaxant profond.

    Les collègues de travail savent que je peux les aider à l'occasion. Les semaines passées trois d'entre eux sont venus me voir : nuque bloquée, avec la sensation d'une aiguille plantée à l'arrière et en haut du cou, pour l'une, douleur dans l'épaule jusqu'au cou et blocage de la région pour l'autre, douleur au milieu du dos, avec un sensation d'oppression respiratoire, pour le troisième ...

    Je travaille à ma façon : sur les tensions des muscles profonds, ceux qui assurent la posture, avec des pressions sur les nœuds douloureux, et une travail global de relâchement avec la respiration ... et un peu sur les "énergies" aussi. Tout cela en dix minutes chrono, quand je suis au boulot ! ...

    La première m'a dit à la fin des dix minutes : "Ouah, qu'est-ce que tu m'as fait ? On dirait que j'ai fumé un joint ! Ça flotte et j'ai la tête vide ...". Les trois, suite à ce travail, ont été soulagé à 80 %, dénoués, respiration et mouvement retrouvés, détendus. Les trois m'ont dit le lendemain : "Merci Roland, j'ai bien dormi cette nuit, alors que les précédentes je n'en pouvais plus ...", et pour la première, deux jours après, son état s'était encore amélioré ...

    Quelques réflexions sur ce type de travail ...

    Est-ce que c'est magique ?

    Non, cela reflète simplement le lien corps-esprit : tension psychologique et émotionnelle se manifestent dans les tensions du corps, et réciproquement, abaisser les tensions du corps diminue les tensions émotionnelles et psychologiques ...

    D'autant que, quand on a mal, on se fige pour se protéger de la douleur, et qu'en se figeant, on augmente les tensions musculaires, qui aggravent à leur tour la douleur et les blocages ... Se figer encore plus ? Mauvaise solution ! Quand on a mal, il faut faire attention, se ménager, ne pas se figer, bouger doucement dans les amplitudes possibles ... et tenter de cerner quelles tensions émotionnelles, quelles mauvaises attitudes ont entraîné le blocage !

    Est-ce que ces gens sont guéris ?

    Non. Ils sont soulagés, ils ont vécu une expérience positive, expérimenté un état de relaxation profond, et un état de conscience modifié ... Mais s'ils continuent de se tenir et de réagir émotionnellement de la même façon, leur problèmes reviendront, voir s'aggraveront ...

    Le simple vécu de cet état de relaxation profond, où le mental cesse de fonctionner, est une expérience thérapeutique.

    Comment aller plus loin ?

    Répéter l'opération, chaque fois que nécessaire, apportera finalement une évolution durable, car la personne évoluera au fil de ce travail, dans sa perception de la situation et d'elle-même.

    Mais pour aller plus loin et plus vite :

    Par des techniques de relaxation, s'entraîner à atteindre cet état, et cette détente. Mais cela ne suffira pas !

    Par un travail de rééquilibration et de prise de conscience corporelle, debout et dans le mouvement, faire évoluer la manière de se tenir et de bouger de la personne. Là encore interaction corps-esprit : l'attitude physique, la manière de bouger, reflète des attitudes psychologiques et émotionnelles, qui conditionnent l'attitude et le mouvement de la personne ... Travailler sur l'un c'est travailler sur l'autre, et inversement ... Je parlerai plus tard de ce type de travail.

    Par un travail sur les énergies, en lien avec les émotions, "déprogrammer" en quelque sorte, les fonctionnements émotionnels nocifs ... J'utilise l'EFT, ou la RESC (d'autres ont d'autres outils). J'y reviendrai aussi plus tard.

    Par un travail de méditation (assise et formelle), approfondir la conscience de soi, la connaissance expérimentale de nos fonctionnements psychologiques et émotionnels. En se confrontant aux tensions du corps et de l'esprit que réveille et suscite l'immobilité, nous renforçons notre capacité à affronter les difficultés de la vie, à découvrir et à utiliser les ressources intérieures nécessaires pour évoluer et être heureux dans toutes les circonstances ...

    Par un travail sur les relations, de prises de conscience de la manière dont nous nous positionnons par rapport aux autres, à nous-mêmes, à la vie et dans ses situations, par une évolution des choix que nous opérons ...

    Par des pratiques spirituelles, autour de la méditation, générer un état d'esprit plein de gratitude, d'amour, d'acceptation, de confiance, de plénitude ...

    Bref aperçu des possibles pour évoluer, être mieux dans sa peau, être plus heureux ... Car la spiritualité, n'est-ce pas le chemin vers le bonheur ?

    Amicalement !

    « Méditer, c'est pas compliqué !Lien corps-esprit (2). Equilibrer, Verticalité, Mouvement, Respiration ... »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :