• Le "moi", le Divin en nous, et la confusion de certains entre les deux

    Notre amie veut croire que toutes les réponses sont elle ... alors que les autres passent leur temps à lui enseigner, lui apporter, la questionner ! Elle veut croire aussi qu'elle est MAITRE de sa vie ... Mais ce n'est pas le "moi", la personne qui s'exprime, en attente de reconnaissance des autres, qui est maître de sa vie ! Bien sûr, le divin et la lumière sont en elle, rayonnent malgré son petit "moi", mais "elle" n'est pas ce divin et cette lumière !

    Beaucoup de gens manifestent cette confusion, ils s'en servent pour s'attribuer une importance et une valeur qui est au fond d'eux-mêmes, mais qu'ils n'ont pas l'humilité nécessaire pour la reconnaître et la vivre pleinement ...

    Je distingue, quand à moi, clairement les deux ... Quelqu'un qui s'exprime comme si les deux étaient la même chose, montre une inconscience, une incompréhension ... qui peut déboucher sur un manque d'humilité, n'est-ce pas ? Notre "moi" n'est pas le MAITRE de notre vie, il n'est pas, non plus, possesseur de la Lumière qui est en chacun de nous !

    Tout au plus, nous pouvons être maître de nous-même, c'est à dire être capable de faire des choix et de prendre des décisions ... Cela ne fait en rien, de notre "moi" le MAITRE de notre vie, ni le possesseur de la conscience Christique ou de la lumière divine qui nous habite ...

    Bien souvent, c'est en reconnaissant nos limites, nos souffrances et nos impasses, que nous décidons de nous ouvrir au divin ...

    Certainement pas en voulant croire et faire croire que "je" est le divin, la lumière ou la conscience Christique ... Cela est, à mes yeux, un arrêt sur le chemin spirituel ...

    Vous connaissez peut-être cette métaphore : Quand le Maître (le Soi, l'étincelle divine en chacun, ...) se retire de la vie publique, le serviteur (le moi, l'ego, ...) peut se faire passer pour Lui. Mais quand le Maître revient, le serviteur en est humilié s'il n'a pas su rester à sa place. Quand nous grandissons, le divin "se retire" de nos vies, pour nous (nos egos) laisser grandir en confiance et en autonomie, mais tôt ou tard Il revient, car le but n'est pas de vivre dans l'illusion d'une toute-puissance du moi, qui sera toujours détruite par la souffrance qu'elle engendre, mais dans la rencontre amoureuse avec le Divin !

    Namasté !

    « Ce que nous rappelle les attentats.Mon chemin vers le Bonheur ... »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :