• La puissance de la méditation.

    C'est difficile d'en parler !

    C'est comme si, à force de rester dans l'intensité du présent, de se ramener sans cesse à la réalité intime et profonde de ce qui est vécu, dans l'ici et maintenant de l'éprouver, une sorte d'essentiel advenait.

    Au feu de la présence, les scories, les brûlures, les douleurs, finissent pas s'effacer, par perdre leur poids, leur fausses évidences, comme si un feu plus puissant se levait, en soi, et qu'à sa lumière, centrale, verticale, réelle, le reste perdait substance ...

    Cela n'a rien de glorieux, pourtant, car cela consiste souvent à rencontrer la manière dont les mal-êtres sont créés en nous-mêmes. A observer les "contorsions" de l'être, psychologique et physique, pour échapper, aux peines, aux douleurs, aux colères, aux peurs qui l'habitent ... Le corps, dans sa posture, dans ses tensions, traduit cela, mais si la conscience s'en empare, alors le corps s'apaise, devient confortable, et la tension/douleur émotionnelle pleinement vécue "en conscience", traverse d'abord une apogée, avant de finir, progressivement, par s'effacer, cesser. Et avec le temps, elle délivre "son message", le sens de la brûlure/souffrance d'amour qu'elle était ...

    Il y a bien sûr aussi, des moments "d'extase", où une intensité de lumière/amour nous traverse, nous habite, nous dépasse, où la conscience "de soi" s'efface presque, mais où, pourtant, la vie est vécue à 2000 %, les instants passent alors, comme une éternité de joie ... que l'on sait connaître, mais que l'on ne peut posséder, mais dont nous garderons la trace, au retour dans "l'ordinaire" et le "quotidien" ...

    Il y a vraiment là, une puissance qui guérit, quelque chose qui change l'être dans sa profondeur, qui rétablit, répare, le lien entre le "moi", l'apparence que nous avons dans le monde, et auquel nous "croyons" dans la vie normale, et la "flamme de lumière" (énergie fondamentale ?) qui est le support de l'âme et du corps ...

    Bon, voilà, en quelques mots ! Qu'en pensez vous ? ;-)

    « Questions au Grand Maître du Grand Orient de France !Les surdoués, zèbres, "différents du dedans", sont-ils bêbêtes ? »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Annie
    Mardi 27 Mai 2014 à 12:00
    J'ai commencé dernièrement à faire de la méditation parce que j'ai pris conscience que je subissais souvent des assauts émotionnels et, donc, je trouve que ce que vous décrivez ressemble en effet et tout à fait aux bienfaits que j'en retire.
    2
    marianna
    Lundi 14 Juillet 2014 à 12:00
    Bonjour, je viens de lire "la puissance de la méditation", c'est vrais que je suis heureuse de connaître la méditation aujourd'hui, sa m'aide beaucoup dans ma solitude et faire la loi au mental. Je m'intéresse aussi au développement personnel.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :