• L'illusion d'un "progrès" vers le bonheur ...

    Ce qui est terrible, quand on connaît la plénitude, c'est de ne pas pouvoir la partager ... De voir les autres commettre des erreurs, des actes qui les éloignent de la conscience de cette plénitude, et de ne rien pouvoir faire ...

    La volonté même de vouloir communiquer aux autres quelques choses de cette plénitude, la nécessité de mettre en mot, oblige à s'en éloigner ! Car évidemment, la plénitude, le bonheur, sont loin au-delà des mots ! Et pour qu'elle soit entendu, cette énergie, ce véritable, et seul véridique bonheur, il faudrait des gens qui soient conscients d'en être éloignés, conscients que les bonheurs qu'ils connaissent sont petits, que les buts qu'ils poursuivent pour « accroître » leur bonheur sont vains, en regard de LA plénitude, du seul et unique véritable BONHEUR !

    Mais dans notre société, il y a une sorte d'orgueil stupide à se croire heureux, satisfait ! Les mêmes qui s'affirment heureux, satisfaits, qui font exemple et profession d'équilibre et de satisfaction personnels, passent leur temps à poursuivre une chimérique « évolution » ou « progression », à se gaver de connaissances supplémentaires pour perfectionner leur compétences à aider les autres vers l'achèvement de leur propre bonheur ...

    Mais le bonheur est LA ! Nul besoin de « progrès », de perfectionnement ! Il suffit de sortir la tête de l'eau ! Que dis-je : Il suffit de sortir la tête de l'OCEAN de mots, de théories, de pratiques destinés à faire notre bonheur !

    Tout cela est du vent ! Ceux qui les proposent ne vivent qu'un bonheur et un équilibre d'apparence !

    Le bonheur est LA, ici et maintenant. Si vous n'êtes pas vraiment et profondément heureux MAINTENANT, vous ne saurez pas l'être plus tard ! Et tout ce que vous pouvez faire maintenant, si vous faîtes la même chose que par le passé, ne vous conduira pas plus au bonheur, que le passé ne vous y a conduit !

    Il y a un chemin, certes, mais pas celui des théories du passé, des mots du mental, des pratiques qui sont plus sociales que spirituelles ..

    Bref, ne cherchez pas le bonheur hors de vous, cherchez le en vous.

    Et si vous avez besoin d'aide, cherchez des gens dont la profondeur vous dépassent ! Pas des « techniciens » de pratiques inconsistantes ou des « ingénieurs » du bien-être ! C'est le contact avec l'âme, et l'être, qui crée le bonheur ... Le reste est pansement sur jambe de bois ...

    Amicalement.

    « Nous aimerions bien ! Epreuves et évolution.Les hommes, Dieu et les catastrophes. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :