• Eveils et bonheur

    "Les occidentaux attendent le grand satori, avec trompettes, bing bang et tout le tralala ... mais il y a des satori tous les jours, des petits, des moyens, des grands ! ..." C'est le propos que Marc de Smedt, fondateur de la revue "Clef", a entendu de maîtres bouddhistes ...

    Perso, j'ai connu au moins un "grand" (?) satori (lien), mais ce qui est au moins aussi important, ce sont les petits, ceux du quotidien ...

    Pour moi, un satori, c'est un éveil ... Quand, à l'intérieur de l'être, au centre et au cœur de la conscience, un mini "big bang" se produit : une "compréhension" non intellectuelle, une unification-intégration d'un ensemble de données, de perceptions, de sensations, d'émotions et de réflexions.

    Jusqu'au moment de ce "mini big bang", cet ensemble ne trouvait pas de cohérence, les différents éléments généraient les unes avec les autres, des déséquilibres, et faisaient que la conscience, sans cesse, circulait d'un élément à l'autre, sans trouver de point d'ancrage, un centre de paix et d'immobilité qui pourtant, est toujours là … Et cela peut-être "tout petit", comme cela peut être "immense" ... !

    Je parle de quelque chose de tout à fait simple : d'une prise de conscience ... Tout d'un coup : top ! vous avez compris des liens, trouvé une unité entre différents aspects d'une réalité qui étaient auparavant contradictoires, généraient sans cesse doute, interrogation, instabilité voir malaise. Ou tout d'un coup : top ! la vision que vous aviez d'une situation, d'une relation, etc ... a brusquement changé, vous la voyez sous un autre angle, ce qui fait que votre comportement sera différent, et qu'un "problème", une tension, un mal-être, sera quasiment dépassé ...

    Et c'est pour moi un élément de bonheur très important dans ma vie, que le travail et le chemin, qui mène à ces éveils, à ces "flashs" de conscience et d'énergie ... Tout y contribue, les autres, évidemment, la vie, ses "hasards", les difficultés et les joies, le travail et les loisirs, les mots et le silence, l'amour, la solitude, les rêves, bref ... tout !

    Et s'il y a des tas de bonheur dans la vie, celui là se nourrit de tout, des impasses, comme des chemins, des douleurs comme des joies ... Il ne dépend d'aucune personne ni situation particulière. C'est un cadeau de la vie, une porte toujours ouverte, un possible et un "nouveau" toujours à l’œuvre ... Une sorte de bonheur, qui n'appartient qu'à soi, et toujours, nous tend les bras.

    « Chemin de mon âme !Être soi ? Un voyage, un chemin, épreuves et ressources. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :