• Elle ... est ta voie.

    Un des textes que j'ai écrit (le 23/12/2005), que je préfère ...


     Elle ... est ta voie.

    La lumière est là,

    tu souffres, tu pleures, tu cries.
    La lumière est là.
    Respire et pose toi.
    Tous ces combats fous
    que tu mènes
    pour qu’on te voit.
    Laisse tomber : reconnais-toi !
    Peur, attente, violence,
    “Moi” au-dessus de “ça”,
    “Je maîtrise et contrôle
    subis, serrant les dents”,
    “un jour je vaincrai”,
    “tout sera, comme je crois”.
    Et pourtant non : quelque chose
    ronge toutes les victoires,
    rend amère les joies,
    Toutes ces guerres,
    que tu mènes pour toi,
    et la lumière est là,
    derrière tout ça :
    ces barrières que tu élèves,
    tes colères, tes peurs,
    impatience et douleurs,
    tu cherches ta voie,
    car elle est là, proche
    et lointaine à la fois.
    Le vent souffle,
    et bouscule ta vie,
    tes branches souffrent,
    tu ne sais plus vers qui,
    tourner ton âme ébahie, ...
    Parfois c’est un poids,
    qui t’écrase jusqu’à la nuit,
    jusqu’au néant et à l’oubli,
    tristesse ou doute,
    mépris ou peur,
    insondable et qui
    noie l’espérance.
    Quelque chose survit,
    une lumière est là,
    un fil de joie,
    et ton âme s’ouvre,
    ose un petit pas,
    quelque chose change :

    nouvelle
    Naissance.

    Tu n’avais pas vécu :
    tu ne la connaissais pas.
    Une paix, une joie,
    t’emporte immobile,
    la lumière est là.
    Elle est toi et te guide,
    tu n’y crois pas,
    mais saisis son fil,
    tu l’attrapes, crois la tenir,
    jusqu’au prochain oubli
    elle s’envole déjà,
    ton cœur éperdu,
    ne peut la retenir ...

    Inscrite dans ton âme,
    et dans ta chair,
    souffrance et grâce,
    sa trace guide tes pas,
    au-delà des gouffres sombres,
    que côtoie ton chemin.
    La lumière est là,
    elle est ta vie.
    Elle est ta voie.
    Tu gardes le fil,
    tournoies éperdu,
    remercies le ciel,
    de te l’avoir rendue.
    Pleures et chantes,
    sans plus savoir pourquoi ...
    dans les bras de cette lumière,
    énergie-joie, qui est toi ...

    « Comprendre la conscience, les surdoués, le cerveau. Cohérence pour être bien.Que de combat ... pour trouver sa voix/e ! »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :