• La marche,et son rythme, un magnifique coucher de soleil, qui se dévoile soudainement, en même temps que le vent qui porte et emporte fermement, le tout sur cette musique "planante" :

    Cool !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • A un jeune moine tibétain, à qui un occidental demandait ce qu'il pensait de l'invasion chinoise de son pays, celui-ci répondit :

    "Action et réaction prennent place."

    La violence appelle la violence, la peur appelle la peur, la colère appelle la colère ...

    Que la compassion et l'amour dans nos cœurs, pour les victimes et leurs familles, et aussi pour la folie des bourreaux, dont les actions témoignent de l'enfer dans lequel ils vivent, brisent ce cercle de malheur, de peur et de violence ...

    Si chacun regardait l'ombre qu'il porte en lui, alors il ne la projetterait plus sur "les autres", et chacun aussi, levant les yeux, pourrait voir la lumière que porte chaque "autre" ... Ni totalement étranger, ni totalement semblable à moi, juste différent, et tout aussi HUMAIN.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour discuter autour des thèmes de ce blog, voici :

    Chemins partagés vers le bonheur.

    Forum de la compréhension psychologique, du partage sur nos pratiques, nos expériences, nos difficultés, nos compréhensions. Pour mieux nous connaître, nous aimer, mieux vivre avec nous-mêmes et avec les autres, vers l'harmonie, le bien- être, le bonheur.

    Bons échanges !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Mille "alléluia" cette semaine !

    Chaque jour, ces cadeaux, chaque jour, son intensité et son bonheur ... au delà des mots, et des émotions, ... Des réponses qui viennent, des personnes qui évoluent, une énergie intérieure qui se libère des contraintes du passé, une confiance et une intensité intérieure d'amour et de lumière qui se déploie ...

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Une lectrice de Télérama écrit :

    Les comportements, en privé, d'un homme (ou d'une femme) ne révèlent ils pas ce qu'il est dans la vie publique ?

    Peut-on croire qu'un menteur, un dissimulateur, un harceleur, un violent dans le privé, ne soit pas menteur, dissimulateur, harceleur, violent dans le cadre plus large de la vie publique ?

    Peut-on confier son destin à un homme public dont on sait qu'il n'est pas un homme de bien dans le privé ?

    Oui, je m'interroge et je m'étonne aussi que pas une fois cette question n'ait été soulevée ....

    Dans notre société de "connivence" (de relations de proximité entre médias et puissants) et d'uniformité idéologique des élites, une telle question ne peut pas être posée, car chacun cache, ou connaît des gens qui cachent, dans ses placards, des comportements qu'il préfère ne pas voir étaler sur la place publique ...

    Qu'en pensez vous ?

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Sans vos questions, sans vos partages, sans vos propositions de thème de discussions ... ce blog vivotera !

    L'auteur ne sait écrire que face à des personnes réelles, des questions immédiates et consistantes, des besoins d'échange et de discussion sur des thèmes qui vous/nous concernent ...

    La vie le sollicite parfois dans ce sens, mais bien rarement !

    Il n'a de sens, pour son auteur, que par le partage et l'échange ... l'espoir d'une utilité pour ceux qui le lisent ...

    Et il n'y trouve aucun intérêt quant à "se faire mousser", spirituellement ou de tout autre manière !

    Merci de vos visites, merci de vos commentaires, de vos témoignages et de vos questions ou remarques !

    Cliquez sur le bouton "Contact", en haut de chaque page, pour m'envoyer personnellement vos messages.

    Cordialement. Roland.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • A propos du 11 Septembre, et du fait que ce serait parce que les hommes se détournent de Dieu que ce genre de situations arriverait ...


    Est-ce que c'est "le boulot" de "Dieu" d'empêcher les con........ies humaines ?

    Est-ce que chacun d'entre nous, qu'il croit en Dieu ou non, n'est pas, à un degré ou un autre co-responsable de ces folies, et des injustices qui en sont les causes ?

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Ce qui est terrible, quand on connaît la plénitude, c'est de ne pas pouvoir la partager ... De voir les autres commettre des erreurs, des actes qui les éloignent de la conscience de cette plénitude, et de ne rien pouvoir faire ...

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Il n'y a qu'un seul temps : le présent.

    Il nous est toujours donné ... à cent pour cent !

    Si je manque de temps, c'est que je fuis le présent, que je cours après la lune.
    Si j'ai trop de temps, c'est que je ne suis pas présent, conscience dans la lune !

    Le temps est un cadeau de la vie, pour apprendre grandir aimer, nouer et dénouer les liens, s'éveiller, se perdre, se découvrir ... oublier et (re)trouver la joie ...

    Nous avons tout le temps !

    Merci de tes interrogations Pascale !


    Réponse à la question : "Quel temps vous accordez vous ?" sur Epanews à cette adresse.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Quand j'entends ou lit les économistes "patentés", ceux, toujours les mêmes, du cercle médiatique habituel, j'ai le sentiment d'un cercle viceux sans fin, où ce qui est sensé améliorer la situation contribue de fait à sa dégradation au détriment des mêmes personnes, les plus en difficultés.

    Et les marchés eux-mêmes, avec leurs (dis)-fonctionnements, apparaissent tous puissants, opaques à toute compréhension. Car ils sont capables de réaliser ce qu'ils croient qui va arriver ! par la "magie" de leurs emballements irrationnels et de leur énorme poids financier ... En moutons de Panurge, ou plutôt, en un énorme troupeau d'éléphants, partageant les même croyances et fonçant dans même direction, ils peuvent détruire la réputation et les finances de n'importe quel pays ...

     

    Voici une analyse qui donne corps à ce sentiment, auteur Frédéric Lordon, à l'adresse :

    http://blog.mondediplo.net/2010-05-07-Crise-la-croisee-des-chemins

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • M Allègre est un personnage tel que les aiment certains médias : grande gueule, prétentieux, peu préoccupé d'honnêteté et de vérité ... motivé plus par les bénéfices personnels du « buzz » qu'il sait créer et qui fait vendre, que par d'authentiques préoccupations citoyennes !

    Nous sommes dans la même dynamique "self-entrepreneuriale" qu'un Tapie, il y a quelques années, ou qu'un Sarkozy en début de mandat. Cela fascine, donne une impression de puissance enviée ... Nous voyons où cela mène le plus souvent. 

    Notre époque a besoin d'éthique, de confiance, de justesse et de respect des valeurs humaines fondamentales. Merci de votre article. Il replace le débat dans le cadre qui est le sien : celui d'un homme qui joue des faiblesses de notre société à son profit, et contre l'intérêt général ... comme beaucoup d'autres malheureusement !

    Ne soyons pas dupes !

    Suite à l'enquête sur "l'imposteur médiatique" M. Allègre, dans Télérama n° 3147. ... envoyé au courrier des lecteurs du journal.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • cf. article à http://triangledepascale.blogspot.com/2010/05/impertinence-et-impermanence.html#links

    Ces deux mots ont résonné en moi, suite à votre article !

    Impertinence : Rencontre de deux personnages : l'un qui s'identifie à une position d'autorité (pouvoir, responsabilité), l'autre qui tout en y étant soumis, en relativise le poids ...

    Impermanence : Tout va, tout change, rien de ce que nous croyons fixe, ne reste tel que nous l'imaginons ... L'identité, les rôles que nous jouons sont temporaires, relatifs, le monde dans lequel nous vivons n'a que l'apparence de la solidité, de la pérennité ! Il questionne le sens que peut avoir nos vies. Il nous provoque dans la quête des valeurs essentielles et indestructibles qui émergent quand nous perdons les repères "vitaux" qui nous sécurisaient ...

    Le mot exprime pour moi un autre ordre de questionnement que le premier !

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique