• Dieu ? Une expérience, pas un concept !

    La question "qu'est-ce que Dieu ?" a la même signification que la question "Qu'est-ce que cette fleur ?" ou "qu'est-ce que la beauté ?"

    L'athée répondra : Ce sont des concepts inventés par l'homme. C'est vrai. mais cela ne dit rien de leur vérité, de leur existence ou non !
    Le croyant répondra : C'est quelque chose auquel je crois, qui est comme ceci, comme cela, d'après ce qu'en dit ma religion. Sa foi est véridique, ce en quoi il croit pose question.

    Mon propos est différent : Pour que la discussion ait un sens, il faudrait mettre la fleur dans la main de l'athée comme dans celle du croyant ! Il faut éprouver directement "la beauté" ! Après on peut en parler !
     
    Quand vous avez la fleur dans la main, vous ne pouvez pas la définir ! Elle déclenche des sensations et des perceptions qui vous sont personnelles, dont certaines sont partagées par ceux qui l'ont eu dans la main, et d'autres pas. Vous pouvez parler de ce que cela vous fait, mais pas la définir !
     
    Idem quand vous éprouvez la beauté.

    "Dieu" n'est pas un concept, il est quelque chose que l'on éprouve, ou pas !

    Si on ne l'éprouve pas pourquoi en parler ? A cause d'un manque peut-être ?

    J'éprouve dans ma vie, quelque chose que certains nomment "Dieu", je préfère, perso, le mot "Divin", qui exclut une personnification. Avec lequel j'ai une relation ... la plus intime qui soit. Et qui est la base de toutes les relations que je peux avoir, avec le monde, avec les autres, avec tous les aspects de la vie.

    « De "Dieu", de son existence, et de ce que nous attendons de lui !Respect de l'intimité, jusqu'où ? »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :