• D'un plan de conscience à un autre.

    La vie est ainsi : quand nous maîtrisons suffisamment un plan de conscience et d'expériences, un nouveau plan s'ouvre à nous. Ce qui était "acquis" dans l'ancien ne l'est plus dans le nouveau ! Tout doit être repris dans une nouvelle perspective, avec une nouvelle approche des énergies, une conscience plus subtile et plus fine, plus proche de l'essentiel et de l'intensité spirituelle ...

    A la vérité, ce qui est important (à mon point de vue, et en toute humilité), ce ne sont pas les contenus qui se révèlent à notre conscience, car toujours, dans la vie, il y a des changements des évolutions : de nouveaux contenus émergeront toujours ... (impermanence quand tu nous tiens !).

    Non, ce qui est important, c'est la manière dont nous réagissons à ces nouveaux contenus ... A force de connaître et reconnaître cette manière et ses processus, nous nous en détachons, nous sortons de ces schémas de peurs, de colères, de désespoirs, de jugements qui nous imprègnent face au nouveau, à la vie, à notre propre intériorité. Cette manière de réagir, ces schémas perdent alors leur force, cessent de nous emprisonner ...

    Ce qui se révèle alors, encore et encore et toujours un peu plus, est une forme de sérénité, de liberté, de créativité, qui n'est plus (de moins en moins) affectée par les circonstances extérieures et intérieures ...

    C'est quelque chose d'étonnant, d'apaisant, comme si l'on rejoignait, toutes failles acceptées, le cocon intime de l'être, qui, lui, n'a jamais perdu le contact avec l'amour que la vie a pour nous, pour l'être imparfait et merveilleux que nous sommes, et avec l'amour qui est en nous pour la vie ...

    « Déstabilisation, vide, mal-être. Passer un cap.Lutte contre l'anxiété. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :