• Bien vivre nos fragilités. Aimer qui nous sommes.

    N'attendez pas de l'extérieur des changements, c'est à l'intérieur que tout ce passe. Parfois l'impression que le nouveau arrive, qu'il va bientôt arrivé, est là. Et c'est vrai, il arrive, va arriver. Mais quand cela sera le moment, vous le sentirez avec évidence et clarté.

    Ne vous croyez pas imparfaite. Cessez de juger la présence de vos peurs, de vos mémoires anciennes dans l'espace de votre conscience, dans leurs effets sur votre vie ...
    Elles sont là, c'est tout. Tout être humain les porte en lui. Il est tissé de cela.

    Je vais même vous dire mieux que cela, un secret : quand elles seront dépouillées de la force qu'elles ont sur vous actuellement, quand elles cesseront de vous manipuler, vous découvrirez qu'elles contiennent et révèlent une énorme puissance intérieure, et qu'au lieu d'être un boulet qui empêche votre envol, elles sont la source de votre force intérieure et de votre rayonnement dans le monde ...

    Alors simplement : Observez-les, soyez témoin de vous-même avec cela, qui fait partie de vous.
    Si vous êtes vraiment attentive, vous allez découvrir quelles failles, quelles intimes blessures, elles cachent.
    Et d'éprouver cette/ces blessures intimes, vous ne pourrez plus reculer : il vous faudra accepter que cette personne qui vit cela, qui porte ces blessures en elle, qui est tellement fragile et démunie face à la violence qu'elle a subi, oui, cette personne tellement souffrante, mérite, mérite pleinement tout l'amour du monde.

    Cet amour, elle le reçoit au moment où elle accueille cette détresse, si profonde, délicate, terrible ... témoignage de l'immense fragilité de l'être qu'elle est ...
    Cet amour se révèle à la mesure, de la profondeur, de la reconnaissance, de son désarroi intime ... 
    Chaque fois que cela arrive, couche par couche, profondeur par profondeur, le changement opère. Pas de doute.
    A un moment donné la bascule se fait : alors même la situation matérielle évolue ...

    Je vous en prie : reconnaissez vos manques, reconnaissez vos failles, mais ne demandez pas à l'univers de les réparer à votre manière ... Il se charge de tout, et la brûlure qui vous consume est la porte de votre guérison ...
    Respirez, accueillez, aimez. C'est l'étrange combat que je vous indique. C'est une lutte avec le plus intime de soi. Le chemin dont je témoigne.
    Respirez, accueillez, aimez.

    « Lutte contre l'anxiété.L'impossible grand amour ... »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :